La Nouvelle Tribune

Brésil 2014 : le nombre de supporteurs ivres préoccupe la Fifa

Espace membre

« J’ai été impressionné et je suis préoccupé par le niveau d’ébriété de nombreux supporteurs. » Ces mots sont de Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fifa. Et pourtant. Au Brésil, pour répondre à la question de la violence, les autorités ont pris en 2003 une loi interdisant la vente de l’alcool dans les stades.

Mais dans le cadre de l’organisation de la coupe de monde de football, les autorités ont été contraintes par la Fifa à revoir cette loi. Elles ont été obligées par l’instance faîtière du football à prendre une loi spéciale pour autoriser durant la compétition la vente d’alcool dans les stades. L’un des sponsors de la Fifa étant une marque de bière. Ironiquement, la Fifa se dit désormais préoccupée par le nombre de supporteurs de plus en plus ivres.

« Ce fut une demande de la Fifa (vente de bière au stade, Ndlr), parce que nous l’avions fait pour les autres coupes et que nous n’avions pas eu de problèmes », a rappelé Jérôme Valcke. Qui ajoute que « quand on boit beaucoup d’alcool, cela peut augmenter le niveau de violence (...) la Fifa ne décidera jamais de rien qui mette en péril l’organisation des matches. Nous prendrons toujours en compte la sécurité.»