La Nouvelle Tribune

Nigeria: Boko Haram tue plus de 50 personnes dans des églises

Espace membre

La secte islamiste Boko Haram a frappé dimanche des églises situées dans l’Etat de Borno, provoquant plus de 50 morts. Selon les responsables locaux, des quatre villages touchés par l’attaque, les assaillants ont jeté des bombes dans les églises au moment où des fidèles étaient réunis pour les cultes du dimanche.

Selon l’un d’eux, déjà « 54 morts » ont été dénombrés. Un autre parle de 47 cadavres découverts dans la brousse. Les attaques ont eu lieu dans les villages de Kwada, Ngurojina, Karagau et Kautikari. Sur ce coup, les populations accusent l’armée d’être restée une fois encore passive malgré les alertes. Mais selon, Mike Omeri, un porte-parole du gouvernement fédéral, ce n’est pas le cas. «J'ai reçu (...) des informations fiables selon lesquelles l'armée de terre et de l'air étaient présentes. Peut-être sont-ils arrivés un peu tard, mais ils ont fini par arriver » a-t-il expliqué à l’Afp. Pourtant, insiste le chef de Chibok, l'armée "n'a même pas tenté" de se rendre sur les lieux des attaques.