La Nouvelle Tribune

Violation d’embargo : Bnp Paribas « lourdement sanctionnée », selon son directeur général

Espace membre

Accusée d’avoir violé l’embargo imposé par les autorités américaines contre certains pays, la banque française Bnp Paribas est dans le viseur de Washington. Et devrait être sanctionnée par les Etats-Unis. 

Ses responsables ont engagé des négociations avec les autorités américaines à cet effet. Le directeur général de la banque, Jean-Laurent Bonnafé en parle dans une lettre envoyée au personnel hier. « Nos discussions avec les autorités américaines s’accélèrent et devraient aboutir très prochainement (…) Je veux le dire clairement : nous serons sanctionnés lourdement. Parce que des dysfonctionnements sont intervenus et que des erreurs ont été commises », a déclaré le patron de Bnp dans une lettre dévoilée par ce samedi 28 juin par I>Télé.

On ne sait pas encore le montant de l’amende qui sera imposée à la banque française. La presse américaine avance 9 milliards de dollars. Les responsables de la banque espèrent, selon des sources citées par Reuters, que l’amende sera de 7 à 8 milliards. Le verdict pourrait tomber en début de semaine prochaine.