La Nouvelle Tribune

Coupe du monde 2014 : une désillusion pour les Black Stars

Espace membre

Avec une équipe fougueuse, et des joueurs de caractère, le Ghana est éliminé de la 20è édition de la coupe du monde, au bout d’un match contre le Portugal, perdu (2-1). Une élimination qui sonne comme une désillusion pour le Ghana et pour l’Afrique 

L’Afrique savait bien que le Ghana ne serait pas avantagé par le tirage au sort. Englué dans le groupe G partagé par le Portugal, l’Allemagne et les Etats-Unis, le Ghana a terminé son aventure brésilienne sur une défaite face au Portugal (1-2). Après l’exploit de 2010 en Afrique du Sud où ils sont parvenus à se hisser jusqu’en quart de final, les Black Stars s’arrêtent à l’étape de poule avec bien de regrets.

Mal embarqué dans cette compétition par une défaite (1-2) face aux Etats-Unis -match qu’il ne devait pas perdre- le Ghana a entretenu l’espoir d’une qualification jusqu’au bout. Après son nul face à l’Allemagne (2-2) avec une prestation de haut vol, il n’est pas parvenu à obtenir la qualification. Mais, les joueurs ghanéens ont été la meilleure équipe dans la qualité de jeu et dans l’attitude sur la pelouse. Sérieux, appliqués, engagés et déterminés, les Black Stars ont livré trois matchs de haut niveau au cours de ce mondial. Et il leur a manqué de la rigueur devant les buts adverses et un sérial buteur.

Gyan a manqué beaucoup trop d’occasions pour porter du bout des bras l’équipe et André Ayew a été un peu en deçà de son rendement en sélection. Il aura manqué aussi un Jordan Ayew moins égoïste et plus altruiste. Et sur leurs trois prestations, on a comme un goût d’inachevé. Tellement ils ont montré qu’ils avaient les moyens pour battre leurs adversaires même si la fin de leur parcours a été plombé par un problème de primes et d’écart de comportements où deux joueurs clés (Boateng et Moutari) ont été exclus du groupe.