La Nouvelle Tribune

Soudan : Meriam Yahia réfugiée à l'ambassade américaine

Espace membre

Toujours sous la menace d’un emprisonnement pour usage de faux, la chrétienne soudanaise Meriam Yahia Ibrahim Ishag autrefois condamnée à mort pour apostasie avant d’être libérée, a finalement trouvé refuge à l'ambassade des Etats-Unis à Khartoum. 

Interrogé jeudi par l’Afp, son avocat Mohanad Mustafa a confirmé que sa cliente s’est réfugiée dans les locaux de l’Ambassade des Etats-Unis. Selon l’avocat, Mme Ishag et sont mari ont jugé que l'ambassade américaine est un «endroit sûr pour eux ». Sans confirmer la présence dans les locaux de l'ambassade de la jeune femme pour laquelle John Kerry avait plaidé auprès des autorités soudanaises, la porte-parole du département d'Etat américain Marie Harf a fait savoir que Meriam Yahia et sa famille étaient dans « un endroit sûr ».

Condamnée à mort pour apostasie : la soudanaise Meriam Yahia libérée

Après l’annulation de sa condamnation à mort par une cour d’appel lundi, Meriem, son mari Daniel Wani de nationalités américaine et sud soudanaise et leurs enfants allaient se rendre aux Etats-Unis. Mais la jeune femme a été arrêtée à l’aéroport de Khartoum pour détention de faux papiers. Selon son mari, tous les documents étaient en règle. Ils ont voulu quitté le sol soudanais le plus vite possible parce que ne se sentant plus en sécurité.