La Nouvelle Tribune

Procès en diffamation : Teodorin Obiang perd la face devant le président de Tranparency international France

Espace membre

Daniel Lebègue, le président de l’Ong Transparency international France est sorti victorieux du procès à lui intenter par Teodorin Obiang, le fils du président de Guinée équatoriale, pour diffamation.

Il a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris qui a rendu son verdict, jeudi. L’affaire remonte au 16 janvier 2012. Dans une interview accordée au journal Le Parisien, le président deTransparency international, avait fait des révélations étranges sur les biens de la famille Obiang. Le vice-président de la Guinée équatoriale, Teodorin Obiang, y affirmait-il, « s’achetait des biens immobiliers et voitures de luxe réglés avec l'argent des contribuables guinéens ».

Déclaration ayant offusqué Teodorin qui avait porté plainte pour diffamation. Mais, ce procès comme les nombreuses procédures que le vice-président de la Guinée équatoriale avait lancé pour fait de diffamation, n’a pas abouti. Il a lui-même, été mis en examen le 18 mars dans la rocambolesque affaire des « biens mal acquis » qui plonge les présidents Denis Sassou Nguesso du Congo, Teodoro Obiang, son père et feu Omar Bongo, président du Gabon.