La Nouvelle Tribune

Congo : le pouvoir empêche un opposant de sortir du pays

Espace membre

Ancien ministre des Finances Congolais, Mathias Dzon n’est plus autorisé à sortir de son pays, le Congo. Une énième fois, il a été interdit de sortir du pays. Il a été empêché d’embarquer dans un vol régulier qu’il devrait prendre il y a quelques jours. 

Il serait visé par les enquêtes de l’Affaire Ntsourou du nom du colonel, N°2 des services de renseignement congolais qui avait été condamné à 05 ans de prison ferme dans l’affaire des explosions de Mpila survenues en 2012.

Pas de plainte officielle

Mais l’ancien ministre des Finances devenu opposant, n’a reçu aucune plainte officielle, ni de notification l’interdisant de sortir du pays. Pour faire respecter ses droits de liberté de circulation, il a commis un avocat, Me Amédé Nganga. Celui-ci,  s’est confié au  micro de Rfi, « Il n’existe aucun document qui a été opposé à mon client et je peux vous assurer qu’il n’est poursuivi ni judiciairement ni pénalement par quelque juridiction que ce soit, donc la mesure qui intervient contre mon client n’est qu’une mesure arbitraire. » Il s’est insurgé contre la violation du droit de voyager de son client et apprend qu’il suivra personnellement son client prochainement et si possible avec ses partisans. «  Le jour où il dira qu’il veut voyager, je l’accompagnerai personnellement, les militants éventuellement. » a-t-il dit.