La Nouvelle Tribune

Mondial/Espagne : Xabi Alonso contredit un commentaire de son entraîneur

Espace membre

Pour le moment, c’est la grosse surprise de la Coupe du monde de football Brésil 2014. Espagne, champion en titre et deux fois de suite champion d’Europe est éliminé dès le premier tour. Après avoir été laminée par une Hollande vengeresse (1- 5) lors de sa première sortie, la Furia Roja a été battue hier à l’issue de son deuxième match par le Chili (0-2). 

Ce qui confère d’office le billet de sortie à une équipe espagnole qui fait rêver depuis 2008. De quoi susciter des commentaires contradictoires entre l’entraineur Vicente Del Bosquet et son milieu de terrain Xabi Alonso. « Je n’aurais jamais cru que nous allions être éliminés dès le premier tour », a lâché Del Bosquet cité par Sports.fr. Le sélectionneur explique son étonnement par la « bonne entente » et « l’esprit de groupe » qui ont prévalu lors de la préparation de la compétition.

Ses poulains étaient, selon lui, motivés. « Mentalement, on n’était pas prêts et physiquement, on était un peu courts », a contre-attaqué Xabi Alonso, qui estime que ses coéquipiers et lui n’ont pas su garder « la faim, la conviction, la volonté » et maintenir « la solidité » qui leur avaient « fait gagner beaucoup de matches.» « On n’était pas dans de meilleurs conditions pour aborder cette coupe du monde, a-t-il déduit. Du coup, on n’a pas été à la hauteur dans le jeu.» Une manière pour le milieu de terrain madrilène d’expliquer ce que personne n’a vu venir. Même si, certains de ses coéquipiers ne partagent pas son avis.