La Nouvelle Tribune

Fifa : Michel Platini retire officiellement son soutien à Sepp Blatter

Espace membre

La Fifa a tenu à Sao Paulo au Brésil du 10 au 12 juin son 64ème Congrès. La rencontre, qui a eu lieu à quelques jours de l’ouverture de la Coupe du Monde football, s’est déroulée sur fond d’accusations de corruption dans l’attribution du Mondial 2022 au Quatar et des prochaines élections à la présidence.

 Le Congrès a été l’occasion pour l’actuel président, Sepp Blatter, d’annoncer sa candidature à sa propre succession. Pour un cinquième mandat. Mais au sein de l’instance faitière du cuir rond, des voix s’élèvent contre l’ambition de Blatter. Le Français Michel Platini, président de l’Uefa, n’est pas allé du dos de la cuillère pour dire ce qu’il a dans la tête à ce propos. « Je pense que la Fifa a besoin d’un souffle nouveau(…) Et à l’avenir, Blatter, je ne le soutiendrai plus», a déclaré Platini dans une interview accordée à lequipe.fr.

« Je le soutiens pas. Je le connais depuis longtemps, je l’aime bien, mais je ne suis pas favorable à ce qu’il fasse un nouveau bail. Je l’ai soutenu en 1998, mais je ne le soutiens pas en 2014 », a-t-il martelé. Avant de rappeler qu’en 2011, Blatter a demandé l’appui de l’Uefa disant qu’il s’agissait de son dernier mandat.

Et voilà, si on s’en tient à la version du Français, que le Suisse revient sur sa parole. Sepp Blatter, 78 ans, a été porté à la tête de la Fifa en 1998. Il achève son quatrième mandat consécutif en 2015. De nouvelles élections auront donc lieu l’an prochain. Et Michel Platini, qui vient de s’opposer ouvertement à l’idée d’un cinquième mandat pour Blatter, dira le 28 août prochain s’il est lui-même candidat ou non. Ce sera lors du tirage au sort de la Ligue des champions de l’Uefa, saison 2014-2015.