La Nouvelle Tribune

Tuerie au nord Mali : le ministre de la Défense rend le tablier

Espace membre

Soumeïlou Boubeye Maïga n’est plus le ministre malien de la Défense. Il a démissionné de son poste dans la soirée de ce mardi 27 mai 2014. Celui qui était considéré comme l’un des ministres les plus proches du président IBK, et comme un pilier du gouvernement malien a rendu le tablier une semaine après la lourde défaite de l'armée malienne à Kidal face à des groupes armés rebelles.

Avant de servir sous IBK, Soumeïlou Boubeye Maïga avait été chef des services de renseignements, ministre de la Défense d’Alpha Oumar Konaré et ministre des Affaires étrangères d’Amadou Toumani Touré. Au Mali, son départ choque. Pour certains citoyens il est parti pour sauver d’autres, notamment le premier ministre dont la visite dans le nord, encore chasse gardée des rebelles touaregs, a provoqué le combat meurtrier. Il a démissionné après s’être rendu successivement à l’Assemblée nationale où il s’est expliqué sur les derniers combats de Kidal et à la présidence où il a eu un échange avec le président IBK.