La Nouvelle Tribune

Thaïlande : les putschistes arrêtent l’ex-première ministre Yingluck Shinawatra

Espace membre

Vingt-quatre heures après avoir pris le pouvoir par coup d’Etat, et trois jours après l’instauration de la loi martiale, l’armée thaïlandaise semble avoir déjà commencé la chasse aux sorcières. Et pour preuve, l’ancienne première ministre Yingluck Shinawatra, déchue il y a quelques semaines par la justice, a été arrêtée ce vendredi 23 mai par les militaires. 

Des membres de sa famille, le clan Shinawatra, ont aussi été arrêtés. « Nous avons placé Yingluck en détention, ainsi que sa sœur et son beau-frère. Nous devons juste organiser d’abord les choses dans le pays et nous ne pouvons pas révéler le lieu de sa détention », a déclaré un responsable militaire cité par Reuters. Il faut signaler que l’armée avait déjà interdit à Yingluck et 154 responsables politiques et militants de son régime de quitter le pays.