La Nouvelle Tribune

Mali : le MNLA reprend la ville de Kidal... comme avant l'invasion des islamistes

Espace membre

Pendant que le monde des bons se tourne vers le méchant Boko Haram au NIgeria, le MNLA assimilé par certaines autorités maliennes à un groupe terroriste a repris la ville de Kidal à la suite d'affrontements meurtriers entre ses hommes et la fameuse armée régulière malienne.

Décidément le Mali n'est pas encore sorti de l'auberge. Alors que celui qui a été désigné par les urnes se plait dans le confort d'un avion présidentiel sans penser à équiper une armée en totale déroute, les semeurs de trouble du MNLA ont repris leur forfaiture. La ville stratégique de Kidal est encore une fois tombée entre les mains du mouvement qui veut en réalité scinder le pays en deux. L'armée malienne a encore une fois étalé toute son incompétence à faire face à une situation d'urgence, ouvrant ainsi la voie à une autre invasion d'islamistes et groupes armés de tous genres venus de la Libye (pays en déconfiture après l'intervention de l'OTAN). Pour l'heure aucune information ne circule sur une probable intervention de l'armée malienne pour déloger les commandos du MNLA. Mais la question qui se pose est la suivante : Où se trouvent les forces étrangères présentes dans le pays? Le pire reste à craindre