La Nouvelle Tribune

Double attentat au Nigeria : au moins 118 morts et 56 blessés à Jos dans le centre

Espace membre

Le Nigéria a encore été tragiquement touché. Au moins 118 morts et 56 blessées ont été dénombrés dans un double attentat meurtrier ce mardi à Jos dans le centre du Nigéria. C’est en plein cœur du marché populaire « le New Abuja » de Jos la ville capitale de l’Etat du Plateau, qu’a eu lieu la première explosion d’un camion piégé qui a soufflé les étalages, tué plusieurs personnes et semé la débandade dans ledit marché.

Des secouristes avaient commencé à être déployés sur le terrain après cette première explosion, quand la deuxième s’est produite à un intervalle de vingt minutes. Un minibus piégé qui n’a épargné personne. Secouristes et autres personnes ont été surpris sur le coup. « Le nombre de cadavres est actuellement de 118 » morts a déclaré le coordinateur de l'Agence nationale de gestion des crises (Nema), Mohammed Abdulsalam qui a avancé ce bilan provisoire.

A ce bilan s’ajoute celui de 56 blessés recensés à la suite des deux explosions. Selon Mohammed Abdulsalam le nombre de morts dépassera probablement les 118 morts. Le double attentat n’a pas encore été revendiqué mais pour beaucoup, il ne faut pas chercher très loin. C’est encore la secte islamiste Boko Haram. Le président nigérian Goodluck Jonathan, assommé de toutes parts par des critiques acerbes, a aussitôt condamné ces attentats d’« attaque tragique contre la liberté humaine » perpétrée par des hommes « cruels et diaboliques ».