La Nouvelle Tribune

Nouveau rapt de Boko Haram : le nombre de filles enlevées porté à 11

Espace membre

De 8, le nombre de jeunes filles enlevées dimanche 4 mai par Boko Haram passe à 11. Le premier bilan faisant état de 8 adolescentes n’avait pris en compte que le village de Warabe dans l’Etat de Borno. Ce mercredi, Hamba Tada, un responsable local de l’Etat de Borno a annoncé que la secte islamiste a également opéré un rapt de trois autres adolescentes dans le village voisin de Wala.

Selon Hamba Tada qui s’est confié à l’Afp, les filles nouvellement enlevées sont âgées de 12 à 15 ans. Et visiblement, l’opération avait uniquement pour but, l’enlèvement d’adolescentes. Des témoignages enregistrés sur le terrain, il ressort que personne n’a été blessée.

Au nom d’Allah !

Abubakar Shekau, le chef de Boko Haram avait dans une vidéo, déclaré  qu’il vendrait ses captives en esclaves, marierait des mineurs au nom d’Allah.  Boko Haram, qui veut dire "L'éducation occidentale est un péché" en haoussa, interdit la fréquentation des écoles modernes. Pour la secte, les filles doivent être réduites à servir dans les foyers, d’objets sexuels pour ses combattants dans sa guerre contre l’occident. Une action qui confirme les soupçons de son affiliation à Al-Qaïda