La Nouvelle Tribune

Afghanistan : plus de 2000 disparus dans un glissement de terrain

A lire

Afrique du sud : Jacob Zuma choqué des inégalités entre noirs et blancs malgré la fin de l’apartheid

Il y a pire que le terrorisme islamiste selon Bill Gates

se connecter
se connecter

Les autorités afghanes ont annoncé ce samedi qu’un glissement de terrain intervenu hier vendredi 02 mai dans la province du Badakhshan, nord-est de l’Afghanistan, a causé la disparition d’au moins 2100 personnes.

Selon le porte-parole du gouverneur de la province, ce glissement de terrain a été provoqué par les pluies torrentielles. Pour ce qui est du bilan humains, les Nations Unies ont avancé le chiffre d’au moins 350 morts. Les autorités afghanes redoutent un bilan bien plus lourd. Seulement, « pour le moment », elles n’ont pas « plus d’informations, le réseau de communication étant très pauvre dans cette partie de la province », selon Mohammad Baidaar, vice-gouverneur de ladite province. La mission des Nations Unies en Afghanistan a annoncé que ses services et celles de la Force internationale de l’Otan en Afghanistan travaillent, en collaboration avec l’armée afghane, pour secourir les victimes et rechercher des survivants. On apprend que 400 personnes ont déjà été secourues.