La Nouvelle Tribune

Nigeria : au moins 17 villageois tués par des éleveurs peuls

Espace membre

Un groupe d’éleveurs peuls a attaqué un village de l'Est du Nigeria faisant au moins 17 morts selon une source officielle. Les habitants du village Kauyen-Yaku à majorité chrétienne dans l'Etat de Taraba ont reçu la visite surprise des éleveurs peuls qui ont mis le feu à plusieurs maisons. 

Selon un porte-parole de la police nigériane les assaillants qui s’étaient bien armés se sont déguisés avec des tenues militaires. Il présente un bilan de 17 morts, quatre blessés et plusieurs maisons brûlées. Mais du côté des habitants, le bilan est encore plus lourd. Selon un responsable des jeunes du village, Zando Hokua 35 personnes avaient été tuées et 15 avaient disparu après l'attaque qui s’est produite dans la nuit de mardi à mercredi. Concernant la provenance des assaillants, le porte-parole de la police a indiqué qu’ils venaient de l'Etat voisin de Nasarawa.

L'Etat de Taraba où se trouve le village Kauyen-Yaku est une région minée par des conflits ethnico-religieux entre les jukun et les peuls qui s’affrontent depuis un an pour le contrôle politique de la région. La montée des violences avait amené le gouverneur de l'Etat à ordonner un couvre-feu permanent dans la ville d'Ibi, après le choc meurtrier entre les deux camps le 5 avril dernier.