La Nouvelle Tribune

Affaire bérets rouges au Mali : Sanogo risque la peine de mort

Espace membre

Le cas de l'ancien homme fort de la junte malienne, l'ex-capitaine Sanogo se complique. En effet, les charges retenues contre ce dernier ont été requalifiées lors de sa dernière audition. De « complicité d'enlèvement de personnes » il est actuellement accusé de « complicité d’assassinats ».

Et d'après le journal malien l'indépendant, l'ancien militaire encourt désormais la peine capitale. Une bien triste fin pour un homme qui avait fait à l'époque la pluie et le beau temps. Bien évidemment, rien ne dit que le jugement final ira dans ce sens. Cette affaire avait été déclenchée suite à la découverte d'un chanier de 21 corps sans vie de bérets rouges