La Nouvelle Tribune

Pour Desmond Tutu : la Centrafrique est «au bord du génocide»

Espace membre

Comme le pape François, l’archevêque sud-africain de l’église anglicane, le prix Nobel de la paix Desmond Tutu s’inquiète pour la Centrafrique. Dimanche, jour de Pâques, il a exprimé ses inquiétudes sur la situation du pays.

«Le pays est au bord du génocide, certains diront même qu'il a déjà commencé », a déclaré l’homme de Dieu. La violence qui sévit dans le pays depuis plus d’un an a radicalement transformé le pays en une région du globe où règnent « anarchie, haine et nettoyage ethnique » déplore-t-il. Pour lui les seuls capables d’arrêter la saigner sont les Centrafricains.

Ouganda : l'archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu défend les homosexuels

Les habitants de la République centrafricaine, dit-il, « détiennent la clef pour une paix durable. Les habitants doivent réapprendre à vivre ensemble ». Desmond Tutu appelle les Centrafricains au pardon. « Quand nous pardonnons, nous nous libérons et semons la graine d'un nouveau départ. Cela a un effet multiplicateur puissant » indique le prélat. Le prix Nobel de la paix apprécie aussi l'autorisation par l'Onu du prochain déploiement d'une force de maintien de la paix en Centrafrique. C’est un «énorme soulagement » se réjouit-il. Ceci aidera les forces françaises et africaines déjà présentes sur le terrain à « restaurer les systèmes brisés, comme le maintien de l'ordre et la justice ».