La Nouvelle Tribune

Algérie : le journaliste marocain, Persona non grata pour couvrir les élections?

Espace membre

Si l'élection présidentielle algérienne s'est focalisée sur la santé physique du président sortant Bouteflika, un fait divers a failli passer inaperçu. En effet, plusieurs journalistes de la chaîne marocaine 2M ont été bloqués à l'aéroport alors qu'ils souhaitaient couvrir l'élection présidentielle chez leur voisin algérien. 

La chaîne rapporte que ses journalistes ont été arrêtés à l'aéroport d'Alger et renvoyés chez eux alors qu'ils étaient venus couvrir les élections. Pour sa défense l'Algérie soutient que ces reporters n'avaient pas reçu d'accréditation. La chaîne quant à elle, affirme avoir déposé la demande d'accréditation mais n'aurait reçu aucune réponse de l'ambassade algérienne au Maroc. Rappelons que le Maroc et l'Algérie s'opposent depuis plusieurs années sur le dossier du Sahara occidental. Le voisin algérien a t-il peur d'une couverture défavorable de son cher et tendre voisin?