La Nouvelle Tribune

Génocide au Rwanda : Colin Keating, ancien président du conseil de sécurité de l'ONU présente ses excuses

Espace membre

"Le génocide contre les tutsis a mis en exergue l'ampleur de l'échec total des méthodes de prévention de l'ONU". Ainsi s'exprimait, Colin Keating, ancien président du conseil de sécurité de l'ONU en 1994 en plein génocide rwandais. Il a annoncé que certains pays disposant d'un droit de véto au conseil ont rejeté la possibilité d'un appel à l'arrêt des massacres au Rwanda, indexant la France et les USA.

Rappelons qu'une polémique a éclaté au début du mois concernant les propos tenus par le président Kagame sur la question de l'implication française dans le génocide rwandais. La France avait alors décliné l'invitation aux cérémonies et envoyé en lieu et place de Christiane Taubira, l'ambassadeur français. Ce dernier n'a pas été pu accéder aux lieux officiels faute d'accréditation. L'ONU est constamment critiquée dans la gestion des conflits mondiaux, notamment, ces derniers temps en Syrie, au Soudan, et en Centrafrique