La Nouvelle Tribune

Afrique du Sud : échange de coups de poing entre partisans de l’Anc et de l’opposition

Espace membre

En marge de la campagne électorale en cours au pays de Nelson Mandela, des partisans du parti au pouvoir, l'Anc et du parti d'opposition sud-africain, l'Alliance démocratique (Da) ont échangé des coups de poing au cours d’une altercation à Soweto samedi.

Selon l’Afp, les 1.500 à 2.000 marcheurs de la Da qui se rendaient à un meeting de campagne dans ce grand township noir ont été pris à partie par des militants de l'Anc sortis de leurs maisons, hurlant des insultes, jetant des bouteilles d'eau puis des pierres.

Avant que la police ne vienne les séparer, les partisans des deux camps avaient déjà échangé quelques coups de poing dans cette cité noire, QG de l’Anc.

Les élections se tiendront le 7 mai prochain mais les partisans des deux partis politiques donnent déjà du grain à moudre aux forces de l’ordre qui interviennent pour mettre fin ou empêcher des actes de violence.

La police avait déjà empêché en février une bataille rangée entre des militants Anc armés de briques et de cocktail molotov et des manifestants Da.

La bataille entre les deux partis est aussi dans les médias. Un spot de campagne de la Da a été interdite de diffusion à la télévision publique. On lui reprochait un contenu incitant à la haine et trop critique vis-à-vis de la police mais aussi dénigrant l'Anc qu’il qualifie de parti "corrompu".