La Nouvelle Tribune

Russie : menaces de représailles après une action de JP Morgan contre un ambassadeur russe

Espace membre

"Washington doit comprendre que toute action hostile envers des diplomates russes ne représente pas seulement une violation grossière du droit international mais est un prélude à des mesures de représailles qui ne vont pas manquer d'avoir un effet sur le travail de l'ambassade et du consulat des Etats-Unis en Russie" peut-on lire dans un communiqué officiel.

En effet la banque américaine JP Morgan avait décidé de bloquer un transfert d'argent opéré par un diplomate russe. Chose que le pays de Vladimir Poutine n'a pas toléré et s'est dépéché de le faire savoir. La Russie fait donc savoir qu'elle peut également prendre des mesures contraignantes contre la représentation américaine en Russie. Le bras de fer entre les deux géants fait suite à l'opération militaire de la Russie aux abords de la Crimée et l'organisation d'un référendum en Crimée qui s'est conclu par un retrait de la région de Crimée de l'Ukraine. Les occidentaux ont depuis pris des sanctions contre des russes en représaille.