La Nouvelle Tribune

Sécurité en Centrafrique : Catherine Samba-Panza ne rassure pas François Bozizé

Espace membre

Reçu récemment sur Rfi pour se prononcer sur l’accusation de soutien aux anti-Balaka qui pèse sur lui et son fils , l’ancien président centrafricain chassé du pouvoir par les rebelles de la Séléka, François Bozizé n’a pas caché ses inquiétudes sur la gestion de crise dans son pays par la présidente de transition Catherine Samba-Panza.

 Au sujet des actions de la présidente de la transition en Centrafrique, Catherine Samba-Panza, l’ancien président paraît déçu avec le temps. «J’espérais en elle, depuis qu’elle est à la tête du pays, je n’ai jamais dit un seul mot ni entrepris quoi que ce soit contre elle ! (…) J’espérais, j'étais même sur le point de partir à Bangui. J’avais même averti certains pays » a-t-il confié. François Bozizé met en cause les dernières décisions de Catherine Samba-Panza. « Malheureusement, les décisions qu’elle a prises par la suite m’ont retenu et je n’ai pas voulu bouger. Peut-être qu’elle se plie aux décisions extérieures. Je le crois bien. Je ne suis pas contre elle ! Djotodia est parti et j’étais sur le point de repartir chez moi et vivre la paix et tout. Mais malheureusement c’est le grand cafouillage » a déclaré Bozizé de qui Djotodia, exilé au Bénin a toujours peur.