La Nouvelle Tribune

Libye : des amendements votés pour juger Saïf al-Islam

Espace membre

Les amendements pour procéder au jugement de Saïf al-Islam Kadhafi, l’un des fils de l’ancien guide libyen ont été partiellement  votés par le congrès libyen qui s’est réuni mardi.

Seddik al-Sour, le porte-parole du procureur général libyen a affirmé qu'à la demande  du parquet général,  le congrès a procédé au vote pour l’amendement des articles 241 et 243 du droit pénal qui vont permettre l’ouverture du procès de Saïf al-Islam Kadhafi accusé de crimes contre l’humanité et de génocide.

Un procès en Ligne

Les amendements votés par le congrès vont permettre un procès en ligne par vidéo conférence.  Pour cause, Saïf al-Islam Kadhafi est détenu la prison de Zentan ville située à 160 km au sud-ouest de la capitale, aux mains de milices qui refusent de le transférer à Tripoli où aura lieu le procès.

Ces dispositions que les autorités libyennes prennent pour établir une connexion entre la prison où est détenu le fils de Kadhafi et le tribunal de Tripoli sont selon le porte-parole prévues par les accords internationaux.