La Nouvelle Tribune

Burundi : les étudiants désobéissent au gouvernement

Espace membre

La volte-face du gouvernement burundais qui a unilatéralement décrété l’annulation de l’année académique en cours pour mettre fin aux mouvements de débrayage des étudiants n’a pas pris. Les étudiants qui avaient pris bonne note de l’annulation ont, pour la plupart, refusé de se réinscrire à la demande du gouvernement qui est revenu sur sa décision dix jours après avoir fermé les portes des universités au nez des étudiants. 

Pour la réinscription le gouvernement a exigé des étudiants, la signature d’un acte d’engagement à mettre fin à leur grève et à ne plus rien revendiquer. Selon un reporter de Rfi qui s’est rendu à l’université de Bujumbura2 où des préposés attendent les étudiants pour leur réinscription, il n’y a pas d’affluence. Pour rappelle la pomme de discorde entre les étudiants et le pouvoir burundais est la suspension des bourses d’études. Le pouvoir a juré ne plus être en mesure de payer une bourse d’étude universitaire à tous les étudiants. Au terme de la première journée des réinscriptions seulement une centaine d’étudiant ont répondu à l’appel sur les milliers que compte l’université de Bujumbura2.