La Nouvelle Tribune

Malaysia Airlines : SOS boites noires du Boeing 777 du vol MH370 !

Espace membre

Course contre la montre. C’est ce dans quoi sont engagés la Malaisie et tous les pays participant aux recherches sur du Boeing 777 du vol MH 370 de Malaysian Airlines.

Cet avion a disparu dans la nuit du 7 au 8 mars avec 239 personnes à son bord alors qu’il ralliait Kuala Lumpur (Malaisie) à Pékin (Chine). Un peu plus de deux semaines après sa disparition, les recherches faites avec de gros moyens technologiques et logistiques ont révélé que l’appareil s’est abimé dans l’océan indien, loin de sa trajectoire normale. En tout cas, c’est ce qu’a annoncé hier le premier ministre malaisien Najib Razak sur la base de nouvelles données satellitaires. De possibles débris de l’appareil ont été localisés. Le sort de l’avion est donc connu. Mais les conditions de cette disparition, puis crash en mer, demeurent un mystère. Une seule clé pour le comprendre: les boites noires. Les enquêteurs s’attellent donc à les retrouver avant qu’elles ne soient hors-série (Hs). Chose pas du tout facile au regard de l’immensité de la zone de recherches. « Nous n’essayons pas de trouver une aiguille dans une botte de foin, nous en sommes encore à l’étape de chercher la boite de foin », a déclaré Mark Binskin, chef adjoint des armées australiennes, un peu comme pour montrer la difficulté de l’opération et les chances dont disposent les enquêteurs. Chances bien évidemment. Car, les recherches ne vont pas se faire indéfiniment. Les boites noires disposent de balise qui émettent des signaux pendant 30 jours, voire un peu plus. Le vol MH370 s’est abimé il y a dix-sept jours. Théoriquement, la balise de ses boites noires peut encore émettre des signaux pendant une vingtaine de jours. Il faut alors prier pour que la météo soit plus clémente afin de ne plus causer la suspension des recherches comme ce fut le cas ce mardi. Le cas du vol MH370 est considéré comme l’un des plus grands mystères de l’aviation moderne. Parents des victimes, spécialistes de l’aéronautique, autorités des pays d’origines des occupants de l’avion, techniciens et responsables du Boeing…tout le monde a hâte de comprendre ce qui s’est réellement passé. SOS boites noires du Boeing 777 du vol MH370 !