La Nouvelle Tribune

Sécurité nucléaire : Obama rallie 35 pays à sa cause

Espace membre

35 pays viennent de prendre à la Haye, au Pays-Bas, un engagement pour renforcer leur sécurité nucléaire. Ils l'ont fait à l'issue du Sommet pour la sécurité nucléaire (Nss). Une initiative lancée par Barack Obama, prix Nobel de Paix, en 2009.

Le tout premier sommet s'est tenu en 2010. C'est un processus qui rassemble 53 pays du monde déterminés à réduire la menace du terrorisme nucléaire. 35 de ces 53 pays ont donc signé une déclaration dans laquelle ils s'engagent entre autres à mettre dans leur législation les règles les plus sévères de l'Agence internationale de l'énergie atomique (Aiea), et à recevoir sur leur territoire des inspecteurs étrangers. Les grandes puissances ont posé leur signature au bas de la déclaration, à l'exception de la Chine et de la Russie. Pour le dernier, on ne pouvait s'en douter avec la dégradation de ses relations avec l'Occident depuis le début de la crise en Ukrainienne. N'empêche, l'initiative du président américain montre son utilité dans la réduction de la production du nucléaire à des fins militaires. Et selon, Mark Rutte, premier ministre hollandais, "depuis le lancement des sommets Nss, le nombre de pays détenant plus d'un kilo de matière fissile de classe militaire a diminué ".