La Nouvelle Tribune

RDC : en fin de mandat, l'emblématique gouverneur du Katanga refuse de démissionner

Espace membre

Démissionner avant l’organisation de nouvelles élections des gouverneurs, Moïse Katumbi, emblématique gouverneur du Katanga, la région la plus riche de la République démocratique du Congo, ne veut pas en entendre parler. Il a dit niet au Cadre de concertation de la société civile du Katanga qui a dans un communiqué publié lundi, demandé aux gouverneurs des onze provinces de déposer leur démission pour contraindre la Commission électorale nationale indépendante à organiser de nouvelles élections. 

Tout en regrettant la situation dans laquelle ses collègues et lui se retrouvent, Moïse Katumbi a dit qu’il n’était pas question pour lui de démissionner. La responsabilité d’organisation des élections ne lui incombe pas, a-t-il dit. Le gouverneur de la région la plus riche de la République démocratique du Congo reconnait qu’il travaille dans l’illégalité mais pour autant, aucune loi ne le contraint à démissionner en de pareilles circonstances. Le mandat des gouverneurs est arrivé à terme depuis 2012, mais compte tenu de la crise politique née de la présidentielle contestée de 2011, qui a permis au président Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir, les élections n’ont pu être organisées pour choisir les nouveaux gouverneurs. Le retard dans l’organisation des élections est devenu une question préoccupante en Rdc. L’élection présidentielle de 2016 est à cet effet la préoccupation majeure. L’opposition soupçonne une intention inavouée du président Kabila, de modifier la constitution pour rempiler.