La Nouvelle Tribune

Cour de justice de la Cedeao : le recrutement de nouveaux juges au cœur d’une réunion à Cotonou

Espace membre

Le comité ad ’hoc du Conseil judiciaire de la Cedeao, chargé du recrutement des nouveaux juges de la Cour de Justice de la Communauté s’est réuni hier lundi 17 mars 2014 à Cotonou. C’était à l’hôtel Novotel.

Après Abidjan et Abuja, les membres du comité ad’ hoc du Conseil judiciaire de la Cedeao, chargé du recrutement de nouveaux juges de la Cour de Justice de la Communauté se sont retrouvés hier lundi 17 mars à Cotonou. Venus de la quasi-totalité des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), ils se sont réunis à l’hôtel Novotel pour achever le processus de recrutement auquel ils s’attellent depuis fin janvier. « La présente session du comité ad ‘hoc du Conseil judiciaire a été convoquée pour nous permettre de parachever les travaux d’Abidjan en Côte d’Ivoire et récemment d’Abuja au Nigéria, que nous avons essentiellement consacrés au processus de recrutement des nouveaux juges  devant officier à la Cour de justice » de la Cedeao, a rappelé Ousmane Batoko, président de la Cour suprême du Bénin. Il s’agit donc, a renchéri son homologue de la Côte d’Ivoire, Koné Mamadou, de jouer les prolongations des matchs entamés à Abidjan et poursuivis à Abuja. Et Ousmane Batoko « ne doute pas un instant, au regard de la disponibilité et de la perspicacité dont les membres du comité ont par le passé fait montre tant individuellement que collectivement », que ces prolongations seront bien négociées.

7 juges à recruter

Au total, sept candidats de la Guinée, la Guinée-Bissau, du Liberia, Mali, Nigeria, Sénégal et du Burkina Faso devront être dégagés pour occuper sept postes au sein de la Cour de Justice de la Communauté. Hier, le Comité s’est attelé au recrutement d’un juge au titre de la Guinée Conakry. Les recommandations du comité ad ‘hoc seront  adoptées par le Conseil judicaire  avant d’être entérinées  au plus haut niveau de la Communauté. Le Conseil judiciaire se réunit dans sa composition normale ce mardi 18 mars 2014. Dr. Toga Gayewea MacIntosh, vice-président  de la Commission de la Cedao a annoncé que le Conseil judicaire va traiter durant sa session de ce jour de quatre points spécifiques. Ce sont notamment l’élection du bureau du Conseil, l’adoption des recommandations du comité ad’ hoc, l’examen des réalisations et défis de la Cour de Justice et enfin des réflexions sur la manière dont le Conseil peut mieux jouer son rôle en vue d’aider la Commission et les autres organes de la Cedeao à atteindre les buts définis par ses pères fondateurs.