La Nouvelle Tribune

Nigeria : une dizaine de morts lors d'une bousculade à d'Abuja

Espace membre

Un concours de recrutement qui tourne au drame. Au Nigéria que ce samedi dernier, un drame s'est produit avec un bilan de  plus de 07 morts et des dizaines de blessés au stade national d'Abuja, où a lieu un concours de recrutement dans la fonction publique.

Tout est parti d’une bousculade dans ce stade d'une capacité de 60.000 places, bondé de milliers de jeunes sans emplois venus tenter leur chance pour se frayer une place dans la fonction publique.

Les blessés ont été transportés dans un hôpital  public. L’hôpital dépassé par le nombre important de blessés qui y affluaient a été obligé de transférer des blessés stabilisés dans des centres voisins afin d’accueillir de nouveaux cas urgents.

C’est en tentant d’accéder à ce stade  de 60.000 places par une seule des entrées que des milliers de demandeurs d’emplois se sont bousculés. Au Nigéria, les autorités ont manifesté leur désarroi et leur compassion face au nombre de victimes. Dans un communiqué, le Parti démocratique populaire (PDP) du président Goodluck Jonathan a annoncé qu’une enquête a été ordonnée pour faire la lumière sur les circonstances du drame.

Olisa Metuh le secrétaire national du parti au pouvoir a dit qu’il était choqué et profondément attristé par la nouvelle de la mort prématurée de jeunes citoyens qui n'essayaient pas seulement de trouver un travail, mais aussi de contribuer au développement de la nation.

Double drame pour le seul concours!

La même opération de recrutement qui a conduit à la mort de jeunes à Abuja, a aussi tué d’autres qui faisaient la queue à Kano, la plus grande ville du nord du pays. Le bilan est également de plus de 07 morts selon certaines sources. Mohammed Kanoma, le porte-parole local des services d'immigration a indiqué que c’est également une bousculade qui a été à l’origine de ce second drame.

Le Nigéria, malgré ses 7% de croissance économique annoncée a l’un des plus forts taux de chômage au monde. Selon le bureau national des statistiques, 37,5% des Nigérians âgés de moins de 25 ans sont sans emploi.