La Nouvelle Tribune

Cinéma : un film hollywoodien sur l’arche de Noé interdit dans certains pays musulmans

Espace membre

Alors qu’elle n’est pas encore sortie, « Noé », l’épopée hollywoodienne consacrée au mythe biblique de l’arche de Noé est interdite dans les salles de cinéma du Qatar, du Bahreïn et des Émirats arabes unis. Pour cause, le film enfreint aux doctrines de l’Islam qui interdisent la représentation d’un prophète.

Noé, le personnage principal de cette superproduction est considéré comme un très grand prophète de l’Islam. La légende de Noé est citée dans les trois grandes religions, monothéistes christianisme, judaïsme, islam. Dans le Coran Noé (Noah) est le grand prophète qui, à la demande d’Allah, a construit une arche pour sauver tous les êtres vivant sur terre du Déluge. Le célèbre prophète a été incarné dans le film par l’acteur néo-zélandais Russell Crowe. En Égypte où le film doit sortir le 26 mars les critiques sont venues de la plus haute autorité islamique du pays, Al-Azhar. Demandant l’interdiction du film, il affirme qu’ « il n'est jamais permis de représenter le prophète ou ses compagnons en raison de la stature sacrée qu'ils ont été donnés par Dieu ».