La Nouvelle Tribune

RD Congo : Katanga jugé coupable de complicité de crimes contre l'humanité

Espace membre

Surnommé « le lion de l’Ituri », l'ancien milicien congolais Germain Katanga a été jugé coupable de complicité de crimes contre l'humanité par la Cpi ce vendredi. Commandant des Forces de résistances patriotiques en Ituri, une milice majoritairement constituée des membres des ethnies Lendu et Ngiti, Germain Kantanga est accusé d'avoir rasé   Bogoro, un village de l'Ituri, région de l'est de la République démocratique du Congo.

Réunie ce vendredi, la chambre dans sa majorité, a déclaré Katanga complice  des crimes commis le 24 février 2003. Selon le juge, il a fourni des armes sans lesquelles les commandants et combattants des ethnies  Lendu et Ngiti ne seraient pas en mesure de commettre des crimes à   Bogoro. Plus de 200 personnes ont été tuées, des femmes violées et des villages saccagés.

Katanga  a été jugé avec son ancien co-accusé, Mathieu Ngudjolo Chui, acquitté en décembre 2012, pour faute de preuves suffisantes.

L’accusation avait  souhaité que Katanga soit condamné à 35 ans. Mais faute de preuves conséquentes, il a reçu une peine de 15 ans parce que innocenté de certaines accusations contenues dans le chef d’accusations.

Même si elle se réjouit de la condamnation de Katanga, Mme Géraldine Mattioli-Zeltner de  l'Ong Human Rights Watch (Hrw),  a regretté que de hauts responsables aient épargnés.