La Nouvelle Tribune

Libye: l’extradition de Saadi Kadhafi ne favorise pas la paix

Espace membre

La situation en Libye est critique selon les occidentaux. Ils l’ont de multiples façons évoqué ce jeudi, au cours d’une conférence sur la Libye tenue à Rome. Paradoxalement les autorités libyennes ont annoncé ce même jour qu’elles ont reçu Saadi Kadhafi, un fils de l’ancien guide libyen Muammar Kadhafi, réfugié au Niger depuis 3 ans.

L’inquiétude occidentale a pour nom la situation politique et sécuritaire. Selon les délégués occidentaux à cette conférence, cette situation est préoccupante. Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères s’était rendu à l’évidence, évoquant, une «situation préoccupante » favorisée par une « sécurité mal assurée, d'actes et de risques terroristes notamment dans le Sud. Et ce, parce que la situation politique est instable. » L’évidence est que les Libyens sont encore très loin du paradis à eux promis pour l’après Kadhafi. Sur le terrain des milices pro, anti-Kadhafi et même des soldats d’Aqmi se livrent une guerre sans merci. La présence des Fils de Kadhafi réunis dans des geôles où on ne peut s’empêcher de s’inquiéter sur le traitement qui leur sera infligé n’est pas matière à favoriser la résolution de l’inquiétude des occidentaux. «Personne ne peut se permettre de laisser échouer le processus de transition » a dit la nouvelle responsable de la diplomatie italienne Mme Federica Mogherini, devant le représentant spécial des Nations unies en Libye, Tarek Mitri qui a reconnu la gravité de la Situation. La Cpi, jusqu’à présent, continue de réclamer le frère de Saadi, Saif al-Islam pour lui assurer un procès juste qu’il n’est pas sûr d’avoir en Libye. Saadi le fils qui vient d’être transféré à la Libye est connu pour sa passion pour le football. Il fut stagiaire à la Lazio. Son implication dans la crise qui a emporté son père est discutable. Son extradition dans son pays dont le contrôle échappe aux actuelles autorités, où des tribus nourrissent le désir de supprimer les progénitures de Muammar Kadhafi est une poudre jetée au feu.