La Nouvelle Tribune

Nord-Mali : Aqmi perd une dizaine d’hommes

Espace membre

Les forces françaises ont infligé une correction à Aqmi. L’organisation terroriste régionale a perdu une dizaine de ses hommes dans une attaque surprise que les forces françaises ont dirigée contre eux dans la nuit de mardi à mercredi.

Des frappes sévères des hélicoptères français contre une base du groupe repérée par des nouveaux drones Reaper de la France. Les jihadistes attaqués, explique un soldat de la Minusma, sont pour la plupart venus de la Libye. Suivis de très près dans leur mouvement, ce groupe qui s'est reconstitué dans les montagnes de Tigharghar a été aperçu au cours d’une de leur séances de maniement d'armes. Et selon le soldat de la Minusma, ces djihadistes s’exerceraient probablement pour des représailles contre des positions des forces présentes au Nord Mali.

C’est donc en prévention de ces éventuelles attaques que les forces françaises sont allées chercher leurs ennemis  dans leur propre camp par surprise. Selon le Colonel Gilles Jaron porte-parole de l'état-major des armées, les forces françaises sont capables de savoir ce que  font les djihadistes et comment ils sont armés.