La Nouvelle Tribune

Sierra Leone : l’Onu se retire après 15 ans de mission de paix

Espace membre

La mission onusienne de paix en Sierra Leone a pris fin après 15 ans de présence.  Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s’est rendu à Freetown dans la soirée de ce mardi dans le cadre d’une visite qui consacre ce mercredi 5 mars 2014, la fermeture définitive de la mission de paix en Sierra Leone mise en place il y a 15 ans.

De 1999 à ce jour, deux missions onusiennes ont été créées pour parvenir à restaurer la paix dans ce pays dévasté par des années de guerre civile.  Le Bureau intégré des Nations unies pour la consolidation de la paix en Sierra Leone (Binucsil), la toute dernière mission qui a commencé ses activités en octobre 2008, va être officiellement fermé un peu plutôt avant l’échéance du 31 mars 2014.

Le Binucsil a été créé à la suite de la première mission de paix, la Minusil créée en octobre 1999. Le pays, selon un rapport du Binucsil publié fin février 2013, a fait d’énormes progrès depuis la fin du génocide en 2002.

Le secrétaire général de l’Onu avait aussi reconnu ces avancées lors de sa visite à Freetown en juin 2010. Avec le soutien de l’Onu, la Sierra Leone  a connu trois élections libres, régulières et crédibles, le relèvement national, la transition vers l'exécution d'un programme plus global de consolidation de la paix, la promotion de la bonne gouvernance et des droits de l'homme, et le renforcement des capacités des institutions nationales.

Longtemps fuie par des entrepreneurs étrangers au lendemain de la guerre, la Sierra Leone convainc de plus en plus les investisseurs qui sont séduits par la stabilité politique qu’elle a retrouvée.

Pour Ban Ki-moon  "le retrait du Binucsil ne doit pas servir de prétexte à une réduction des flux d'aides à destination de la Sierra Leone et il est indispensable que les donateurs lui apportent un soutien accru".