La Nouvelle Tribune

Ukraine : la situation s'envenime, le parlement demande l'appui de Londres et de Washington

Espace membre

Alors que plusieurs hommes armés non identifiés ont pris position autour de zones stratégiques dans certains endroits du pays comme en Crimée, le parlement ukrainien a officiellement demandé l'appui de Londres et de Washington pour garantir sa souveraineté.

La crise en Ukraine est loin d'être résolue. L'ancien chef d'état Viktor Ianoukovytch en fuite et recherché par la police, se dit toujours président en exercice : « Moi, Viktor Fedorovitch Ianoukovitch, me considère comme le chef légitime de l'exécutif ukrainien ». D'après certains médias russes, il devrait s'exprimer ce jour depuis la Russie sur la situation dans le pays. Mais dès hier, des hommes armés non identifiés par les autorités se sont positionnés près du parlement en Crimée, cette région favorable à la Russie pour disent-ils, empêcher les ultra-nationalistes de semer le désordre dans le pays. Près d'un port et d'une base militaire où stationnent l'armée russe, d'autres hommes armés se sont également positionnés.

C'est face à cette situation de crise, et cette tension que les autorités intérimaires ont décidé de prendre le devant. « Je considère ce qui se passe comme une invasion armée et une occupation. En violation de tous les accords et normes internationaux », a écrit le ministre ukrainien de l'Intérieur par intérim, Arsen Avakov. Le parlement du pays a décidé d'aller plus loin en votant une résolution appelant les Etats-Unis et la Grande-Bretagne à garantir la souveraineté du pays comme le stipule un ancien traité. Pour le parlement, les hommes armés ayant pris d'assaut certains endroits de la Crimée sont des terroristes contre qui la dernière rigueur devrait être appliquée. Une situation à la limite explosive dans laquelle anglais et américains ne prendront pas le risque de fâcher le rival russe. Pour la Russie, l'Ukraine est tout aussi stratégique que la Syrie, voire plus.