La Nouvelle Tribune

Nigeria : 60 morts dans une nouvelle attaque de Boko Haram

Espace membre

Boko Haram n’en finit pas avec ses tueries. Le mouvement terroriste nigérian a encore tué au moins 60 personnes dans une nouvelle attaque qui a eu lieu dans la ville de Bama située au nord-est du Nigeria, a fait savoir la police nigériane.

Des combattants du groupe islamiste Boko Haram ont pris d’assaut cette ville d’une population d’environ 300.000 habitants qu’ils ont mise à sac. Le chef de la police régionale Lawal Tanko a déclaré : « les morts et le nombre des victimes s'éleve à 60 morts. Mais le bilan pourrait être encore plus lourd ». Mercredi, les forces nigérianes ont bombardé des positions de Boko Haram en représailles.

Et selon le chef de la police, cela aurait causé d’importantes pertes pour le groupe terroriste. Dans leurs exactions, les hommes de Boko Haram ont détruit beaucoup d’édifices publics, la maison du chef religieux et le siège du gouvernement local auxquels ils ont mis feu. Bama, la ville où a eu lieu la nouvelle attaque de Boko Haram est située à quelques kilomètres de Maiduguri son fief historique.

Niger : des attaques de Boko Haram visant les marchés déjouées

Avant l’attaque, Abubakar Shekau, le patron du groupe terroriste, avait, dans une vidéo, prévenu que des attaques seront lancées dans la région pétrolière du sud du Nigeria. «Vous, dirigeants du Delta du Niger, vous allez bientôt voir vos raffineries détruites » prévient-il dans cette vidéo.