La Nouvelle Tribune

Nigeria : 39 villageois tués dans une attaque de Boko Haram

Espace membre

39 personnes abattues et un village presqu’entièrement rasé. C’est le bilan fait ce mercredi d’une nouvelle attaque du groupe islamo-terroriste nigérian Boko Haram. 

Mardi soir, les hommes de Boko Haram ont pris d’assaut le village de Konduga situé dans le nord du Nigéria.  Le bilan est sans appel. «39 personnes ont été tuées et plus de 70% du village rasé jusqu'aux fondations » a annoncé  Kashim Shettima le gouverneur de l'Etat de Borno qui s’est adressé aux médias.

Selon des sources médicales 65 personnes, femmes et enfants avec des blessures par balles et brûlures, ont été  conduites au centre hospitalier universitaire de Maiduguri pour y être soignées.

L’attaque dirigée contre le village Konduga a été perpétrée par des hommes à bord d’une voiture tout-terrain qui ont ouvert le feu sur une mosquée, des marchés, des bâtiments officiels et des habitations auxquelles ils ont mis feu.

La devise de Boko Haram étant l’école occidentale est mauvaise, une autre source apprend que les assaillants se sont également rendus dans une école de filles du village où ils ont ordonné  aux filles de mettre fin à leur cursus scolaire pour prendre des époux.

Il s’agit là, d’une énième exaction de ce groupe terroriste qui veut instaurer un Etat islamiste dans le septentrion nigérian largement occupé par une population musulmane.