La Nouvelle Tribune

Violence en Centrafrique : encore une dizaine de morts dans les rues de Bangui

Espace membre

La violence ne faiblit pas à Bangui. Dans la soirée du samedi à ce dimanche matin, au moins 10 personnes ont été tués. Tout a commencé, selon nos sources, par des violences qui ont repris dans la soirée du samedi à quelques encablures du bureau municipal du 5e arrondissement de la capitale.

Cinq personnes ont connu la mort dans cette soirée du samedi, selon l’AFP, et ce dimanche matin, trois autres dans des conflits inter-religieux, puis un autre encore qui aurait été abattu, selon des témoignages, par des hommes de la Misca. En ce qui concerne les conflits inter-religieux, il s’agit d’abord d’une chrétienne qui a été assassinée par un musulman. Ce dernier sera à son tour arrêté puis abattu par la population, et son cadavre brûlé près de la mairie du 5e arrondissement. Par ailleurs, selon les propos de certains occupants du 5e arrondissement, les soldats de la Misca auraient tué une autre personne qui après avoir abattu un autre musulman, s’apprêtait à jeter son cadavre dans un feu. Notons que ces violences sont intervenues au lendemain d’une sortie médiatique effectuée par certains leaders religieux, réunis au sein d’un creuset, notamment des catholiques, des protestants et des musulmans. Ces derniers ont vivement dénoncé les violences perpétrées en Centrafrique au nom de la religion et ont par la même occasion accusé le Tchad d’avoir fortement contribué au chaos sécuritaire et humanitaire que vit la Centrafrique, par son implication dans ce conflit.