La Nouvelle Tribune

Pêche illégale : le Sénégal obtient 400 millions du navire russe

Espace membre

900.000 Euros soit 400 millions de francs Cfa. C’est l’amende que le Sénégal a obtenu pour libérer le navire russe Oleg Naidenov, arraisonné à Dakar depuis le 4 janvier. La ténacité de Haïdar El Aly, le ministre sénégalais de la pêche est ainsi arrivée à bout des Russes qui contestaient l’arraisonnement du bateau pour pêche illégale dans les eaux sénégalaises.

Selon le ministre qui a porté l’information aux médias au cours d’un point de presse, la partie russe a demandé un allègement de l’amende en passant d'un milliard à 600 millions de francs dont 400 pour l’Oleg Naidenov et 200 pour la libération d’un autre bateau russe, le Kapitan Bogomolov, également arraisonné par la Marine sénégalaise pour pêche illégale. Le montant total d’’après les explications du ministre a été entièrement versé au trésor publique. Mais pour lui, il faudra revoir à la hausse le montant de l’amende à infliger aux navires pirates. A cet effet il recommande l’amélioration du code en vigueur pour la pêche au Sénégal pour mieux corser les sanctions qui peuvent aller jusqu'à la confiscation des navires pirates.

Sénégal : Moscou réclame son bateau séquestré pour pêche illégale

Côté diplomatique cet incident n’empoisonnera guère les relations entre les deux pays a rassuré le ministre sénégalais des Affaires Etrangères Mankeur Ndiaye, qui a déclaré «Cette opération ne peut nullement entacher la qualité des relations avec la Russie. Ce sont des situations qui arrivent tous les jours à travers le monde. Des bateaux pirates sont arrêtés tous les jours à travers le monde sans que cela n'entache la qualité des relations entre les Etats ».