La Nouvelle Tribune

Sénégal : la loi sur la baisse des loyers votée

Espace membre

C’est à l’unanimité que le parlement sénégalais a procédé dans la soirée de ce mercredi au vote d’une loi qui consacre la réduction des frais de loyer. Ce texte de droit à vocation sociale vise le soulagement des ménages qui, d’après une statistique publiée par l’Agence nationale de la démographie de la statistique, dépensent environ le tiers de leur revenu dans la location.

D’après la nouvelle loi, on estime qu’un sénégalais qui paye 100 000 francs CFA de loyer par mois pourrait avoir une baisse de 29 000 francs. Ceci équivaut, à en croire le ministre du commerce, Alioune Sarr, qui défendait ce projet de loi, à « un sac de riz, dix litre d’huile, cinq kilos de sucre ». Voici une loi qui donnera également un coup de frein à la hausse anarchique et incontrôlée des loyers. On note par exemple, de source officielle, que de 1994 à la date d’aujourd’hui, le coût des loyers au Sénégal a connu une hausse estimée à 256%.

Au cours de la plénière qui a consacré le vote de ladite loi, certains députés ont souhaité que le gouvernement puisse consentir un autre effort sur les prix en baissant la fiscalité sur l’immobilier afin que les propriétaires d’appartements qui contractent des prêts auprès des banques sentent également l’effet des nouvelles mesures prises par la loi. Il faut noter que la violation des dispositions de la nouvelle loi expose les bailleurs indélicats à une peine de trois mois d’emprisonnement et une amende de 1.500.000 francs CFA.