La Nouvelle Tribune

Affaire Dieudonné : Valls jubile à son tour

Espace membre

Le feuilleton de l'affaire Dieudonné en France a connu deux rebondissements tout au long de cette journée. En effet dans un premier temps, la justice avait accordé à l'humoriste l'autorisation de tenir comme prévu son spectacle contre l'avis du gouvernement avec en ligne de mire, Manuel Valls, ministre de l'intérieur français.

Le camp Dieudonné conduit par son avocat avait tôt fait de se réjouir scandant que justice avit été faite, et que priorité était donnée à la liberté d'expression. Certains responsables de l'opposition, avaient également critiqué la position excessive adoptée par le ministre de l'intérieur. Brice Hortefeux, ancien ministre de l'intérieur et Jean-Louis Borloo avaient même déclaré que Dieudonné avait ainsi bénéficié gratuitement d'une publicité.

Mais c'était sans compter la détermination de M. Valls qui a automatiquement saisi le conseil d'État qui a confirmé l'interdiction du spectacle. "La République a gagné (...). On ne peut pas tolérer la haine de l'autre, le racisme, l'antisémitisme, le négationnisme, ce n'est pas possible, ce n'est pas ça la France " s'est félicité M. Valls.

Toutefois il a précisé que la lutte contre l'humoriste se poursuit.