La Nouvelle Tribune

Guinée-Bissau : l’ex-Président Kumba Yala annonce sa retraite politique

Espace membre

Kumba Yala, l’ancien président de Guinée-Bissau ne sera pas candidat à l’élection présidentielle de mars prochain. C’est au cours d’un point de presse que le leader du Parti de la Rénovation Sociale (PRS), parti de l’opposition, a annoncé mercredi dernier, contre toutes attentes, son retrait définitif de la vie politique.

« Ma décision est irrévocable, je ne prendrai pas part aux prochaines élections présidentielles », a déclaré Kumba Yala. Il a surtout fait savoir qu’il a pris cette décision de se retirer définitivement de la vie politique active, après avoir concerté sa famille et ses proches. L’ex-Président estime que « le moment est venu de céder la place à de nouvelles figures politiques émergentes ». Il s’agit tout de même là d’une décision qui vient contredire une déclaration que Kumba Yala avait faite, il y a moins d’un mois, après son inscription sur la liste électorale qui doit servir pour la présidentielle du 16 mars prochain. C’était au début du mois de décembre dernier, l’ex-président de la Guinée-Bissau (entre 2000 et 2003) avait fait savoir qu’il entend prendre part à cette élection présidentielle, mais il était également d’ores et déjà certain de la remporter.

Guinée-Bissau : le ministre de l’intérieur impliqué dans une affaire de trafic d’êtres humains

"Je vais facilement remporter les prochaines élections générales, car en ce moment, il n’y a pas un adversaire fort avec qui je peux concourir", avait-t-il déclaré. Mais moins d’un mois après cette déclaration qui inspirait surtout une certaine assurance, on se demande bien ce qui a pu bien être la vraie motivation de ce changement de décision de l’ex-chef d’Etat.