La Nouvelle Tribune

Centrafrique : échange de tirs entre soldats de la misca

Espace membre

La tension gagne la tanière des forces de la Misca en Centrafrique. Dans l’après midi de ce lundi, des soldats burundais et tchadiens de la misca, la force africaine en Centrafrique, ont échangé des tirs. L’incident est survenu à Bangui, la capitale.

Alors que les forces burundaises avaient arrêté 06 présumés anciens membres de la séléka en civils, elles ont reçu des grenades lancées par des soldats tchadiens. Le chef du contingent burundais, le lieutenant-colonel Potien Hakizimana a confirmé l’incident. N’eut-été la marque de retenue dont a fait preuve les soldats burundais attaqués par les soldats tchadiens pour des raisons indéterminées, explique-t-il, la tension aurait pu grimper.

Néanmoins ils ont répliqué aux coups de feu des soldats tchadiens et blessés trois d’entre eux. Cet incident cristallise la tension qui règne dans le pays. Les forces étrangères venues en Centrafrique pour ramener la paix sont de plus en plus contestées. Les soldats français et tchadiens sont accusés de partialité dans le processus de désarmement.