La Nouvelle Tribune

Mali : Une voiture piégée tue plusieurs casques bleus à Kidal

Espace membre

La situation sécuritaire dans le nord Mali demeure précaire, 24 heures avant le déroule du second tour des législatives devant consacrer un retour à l’ordre constitutionnel dans le pays. Ce samedi matin, un attentat à la voiture piégée a visé une banque dans la ville incontrôlée de Kidal.

L’incident s’est déroulé tôt ce Matin, d’après les informations rapportées par L’AFP, lorsqu’un véhicule piégé a foncé sur la Banque malienne de solidarité (BMS). Si l’on peut confirmer la mort du Kamikaze, du côté des militaires africains de l’ONU, qui gardaient cette banque, le nombre de victimes n’est pas encore connu. Mais l’on peut retenir que cette attaque a fait plusieurs morts dans le rang des casques bleus. Aussi, des soldats de l’armée malienne ont été touchés. Il s’agit là d’une situation assez préoccupante, lorsqu’on sait que c’est demain dimanche 15 décembre 2013 que doit s’organiser le second tour des élections législatives au Mali. L’interrogation qui taraude les esprits, est celle qui consiste à savoir si ce scrutin va se dérouler dans des conditions pacifiques acceptables comme ce fut le cas lors du premier tour organisé le 24 novembre dernier. Kidal demeure toujours le noyau d'instabilité du Mali, où le conflit entre la rébellion armée du MNLA, qui maintient un large contrôle sur la ville, et l'Etat malien, qui tente toujours de restaurer son autorité, n’est pas à la veille de son épilogue.