La Nouvelle Tribune

France : saignée au Front National de Marine Le Pen

Espace membre

Deux candidats du front national ont annoncé leur volonté de quitter le parti qu'ils avaient pourtant rejoint récemment. Anna Rosso-Roig, une ancienne candidate communiste et Arnaud Cléré, un ancien candidat de l'UMP de Jean-François Copé avaient décidé de rompre les liens avec leurs partis respectifs et de rejoindre Marine Le Pen qu'ils trouvaient plus proche du peuple.

Quelques mois plus tard c'est le total désenchantement des deux côtés. "J'ai fait une erreur de penser qu'on pouvait associer les genres, comme ça, entre UMP et FN. Je ne me reconnais pas dans ce parti-là. Il y a deux personnes, ça m'a choqué, qui étaient tatouées avec des croix nazies sur leur bras. Quand j'écoutais Marine Le Pen, je pensais que ce genre de personnage n'existait plus dans le Front national et malheureusement je l'ai vu de mes yeux" a déclaré M. Cléré à la presse, après avoir présenté ses excuses à l'UMP et demandé par la même occasion une réintégration dans le parti en tant que candidat aux prochaines municipales. Même son de cloche au niveau de Mme Rosso-Roig : le parti a une ligne trop radicale derrière sa façade modérée représentée par Mme Le Pen. Il n'en fallait pas plus pour que l'UMP pointe sa différence avec le parti frontiste en pleine lutte de dédiabolisation.