La Nouvelle Tribune

Libye : les Etats-Unis veulent former l'armée pour lutter contre le terrorisme

Espace membre

"Nous discutons avec les Libyens du nombre exact mais nous sommes prêts à entraîner 5 à 8.000 personnes. Il s'agit essentiellement d'un entraînement de base" a déclaré un gradé de l'armée américaine. En effet depuis la chute du guide libyen, plus rien ne va dans le pays. Des milices y font la loi, allant jusqu'à tirer sur des civils non armés.

Le pays a également grandement contribué au renforcement des islamistes du maghreb, réunis au sein de plusieurs groupes armés dont aqmi, ansar dine, et également à l'armement des rebelles touaregs du nord Mali. La situation nécessite donc une réaction étrangère urgente, si l'on ne veut pas voir s'embraser toute la sous-région. La formation des militaires libyens qui est actuellement en discussion, vise à leur inculquer une discipline et ainsi que les moyens de base de lutte antiterroriste. Mais la situation semble très compliquée, tant il est difficile de distinguer un militaire neutre d'un militaire ancien rebelle, ou affilié à des milices. C'est pourquoi le patron des forces spéciales américaines, l'amiral William McRaven pense qu' "Il y a probablement un risque que certaines des personnes que nous allons entraîner n'aient pas un dossier sans tache". Mais une intervention américaine sur le sol libyen n'est malgré tout pas à l'ordre du jour.