La Nouvelle Tribune

Soudan: plus de 100 personnes tuées dans des conflits tribaux

Espace membre

Au Darfour des vies s'éteignent à la vitesse de la lumière. Les conflits qui opposent des tribus rivales dans l'Ouest du Darfour ont déjà coûté la vie à plus de 100 personnes. De violents affrontements ont encore opposé la tribu des Misseriya à celle des Salamat samedi dernier dans les encablures de la ville d'Umm Kukhun. Selon la Radio Omdurman, le nombre de tués dépasse déjà la centaine.

Dans le rang des victimes, essentiellement des civils, figurent aussi des soldats tchadiens et soudanais en patrouille commune à la frontière qui limite les deux Etats. Les violences qui ont commencé à s'accentuer il y a quelques mois, ont fait, en 48 heures, plus de 50 morts dans des combats qui ont éclaté au début de ce mois entre les tribus rivales à cinq dizaines de kilomètres de la ville de Mukjar, dans le Darfour-Ouest, selon l'Onu. Ses combats récurrents entre tribus rivales constituent, aux dires de certaines personnalités soudanaises, une grosse menace qui pèse sur la sécurité et la paix dans cette partie du pays.