La Nouvelle Tribune

Philippines : le typhon Haiyan fait 10.000 morts, l’aide humanitaire se met en place

Espace membre

Désastre. Le typhon Haiyan qui s’est abattu sur l’archipel des Philippines ce vendredi 08 novembre2013 fera tristement parler de lui pendant longtemps. Avec ses vents violents d’une vitesse de 315 km/h, ce typhon de niveau 5 (le plus haut de l’échelle) a fait d’importants dégâts humains et matériels sur son chemin.

Estimé à (mille deux cent) 12.00 samedi matin, le nombre de perte en vie humaine s’est presque décuplé ce dimanche. Les autorités de l’archipel avancent le chiffre de 10. 000 (dix mille) morts et 2.000 (deux mille) disparus. Bilan provisoire sans doute. Les dégâts matériels rendent certaines zones difficilement inaccessibles. Ces chiffres pourraient être revus à la hausse avec les maisons rasées par ces violents vents sur leur chemin. Week-end cauchemardesque pour les Philippins. Le typhon Haiyan est la catastrophe naturelle qui cause plus de dégâts (matériels et humains) depuis le macabre tremblement de terre de janvier 2010 en Haïti, qui a fait plus de 250 000 (deux cent cinquante mille morts) morts, 300 (trois cent) blessés et 1, 3 million (un million trois cent mille) sans abris. Au niveau étatique comme au niveau de la communauté internationale, on s’active pour le volet humanitaire. Fournir aux rescapés l’aide d’urgence. L’Etat philippin a envoyé 15.000 (quinze mille) soldats dans les zones les plus touchées. Ce sont notamment les îles de Leyte, Cebu et Samar et la ville portuaire de Tacloban. Pour ce qui est de l’aide internationale, les Etats-Unis ont décidé de mettre à contribution leur puissance logistique (hélicoptères, avions, navires et autres équipements) pour les recherches et sauvetages. La Croix rouge philippine et la Commission de l’Union européenne ont débloqué respectivement 370 000 (trois cent soixante-dix mille) euros et 3. 000. 000 (trois millions) d’euro, avec notamment l’Ue qui a déjà dépêché dans le pays ses experts humanitaires. Les organisations non gouvernementales (Ong) et autres structures internationales intervenant dans l’humanitaire ne veulent pas rester en marge de cette solidarité internationale pour les Philippines. Du Programme alimentaire mondiale (Pam), structure des Nations Unies à Solidarités international en passant par l’Ong Action contre la faim(Acf) et Caritas, on se mobilise. Mais il faut agir vite. Le typhon Haiyan, lui, continue son parcours sur sa trajectoire. Il est devrait arriver au Vietnam ce dimanche ou demain lundi matin. Là-bas, les autorités ont mobilisé l’armée pour tenter d’évacuer les populations des zones situées sur la trajectoire de Haiyan. Mais les experts avancent que ce typhon va atteindre le Vietnam avec beaucoup moins d’intensité.