La Nouvelle Tribune

Médias : See Afrika le nouveau bouquet panafricain officiellement lancé

Espace membre

Un nouveau bouquet de chaînes panafricaines est né. Il a pour nom «See Afrika». L’évènement a été officiellement porté à la connaissance du public, vendredi dernier, au cours d’une conférence de presse que l’honorable Issa Salifou, son promoteur, a donné à Cotonou, en présence de Jean-Jacques Silberstein et Demba Traoré, respectivement Directeur délégué  et Responsable région Afrique de See Afrika.

Il s’agit d’un bouquet constitué d’une douzaine de chaînes africaines,  qui est destiné non seulement aux Africains de la diaspora, mais aussi à ceux qui vivent sur le continent. Pour le Directeur délégué, c’est une révolution qui transformera résolument les perceptions sur l’Afrique, Terre inconnue, et lui donnera sa vraie identité, celle d’un continent uni dans sa diversité. Selon les chiffres actuels, 5 à 7 millions d’Africains vivent en Europe, sans aucune possibilité de voir ces chaînes.

Dès le 1er janvier prochain, l’opportunité leur sera donc donnée de voir ces chaînes à environ 70 à 80 euros. Un prix à leur portée pour leur permettre de garder le lien avec la famille.  De même, les Africains du continent l’auront, eux aussi, à prix abordable. «1000F/mois» selon Demba Traoré, Responsable Afrique de See Afrika, qui dira : «c’est une façon de démocratiser l’information en Afrique». Cerise sur le gâteau, apprend le promoteur Issa Salifou, «Si les négociations aboutissaient avec Strong, le prix pourrait baisser». Aussi apprend-il, la commercialisation pourra également débuter dès le mois de   décembre 2013, au grand bonheur de certains foyers, pour qui  ces chaînes sont jusque là inaccessibles, en raison du manque de moyens. En Europe l’offre de Francesat sera commercialisée en France. Et donne la possibilité de capter les chaînes nationales et privées en Afrique, les chaînes nationales françaises et Bein sport, avec qui les négociations sont en cours.